CR réunion coordination Ile de France du 19 juin

lundi 25 juin 2007, par Collectif CYVIC

Comme convenu lors de la dernière réunion Région du mois de mai, le collectif Paris s’est réuni le 19 juin à Bourse du Travail.

L’ordre du jour était le suivant :

Notre position sur le document « engagement professionnel de résistance à la délation » : est-ce une pétition, est-ce un document personnel entre le travailleur social et le public reçu ? Notre position sur le texte en direction du public ? L’affichage de l’article 8 dans tous les services concernés ?

La prochaine réunion se tiendra le 10 juillet à la Bourse du travail.


Malheureusement nous n’étions que 4 personnes... Dans ces conditions, il était difficile d’arrêter des positions. Néanmoins nous avons réfléchi ensemble et voici ce que nous ferons remonter lors de la nouvelle réunion Région du 10 juillet.

En ce qui concerne l’« Engagement professionnel », si c’est un document entre le professionnel et son public, cela peut se faire oralement lors des entretiens, sans avoir besoin de se support papier. Si c’est une pétition, se pose la question du nombre de personnes qui vont la signer (on était un peu pessimiste)et pour l’adresser à qui ? D’autre part, l’actualité nous rend également pessimiste sur l’impact d’une pétition (parmi beaucoup d’autres). Sans compter les réticences de beaucoup pour signer des pétitions particulièrement par les temps qui pourraient courrir ! La priorité semble être la mobilisation des professionnels (travailleurs sociaux, personnels de la petite enfance, éducation nationale, ...) pour le sensibiliser à ce problème et mettre en place un réseau de vigilance. Si nous parvenons à cela, peut-être qu’une pétition sera d’actualité pour appuyer une action forte.

Il semble nécessaire d’élargir au-delà des professionnels du social. Nous allons essayer d’organiser à la rentrée une réunion avec les différentes associations militantes, collectifs (AC contre le chômage, ....). Cyrille se charge de prendre contact. Comme nous l’avions dit lors de la dernière réunion, nous allons également essayer de nous mettre en contact avec RESF pour toucher les profs, avec les fédérations de parents d’élèves pour toucher les parents qui sont peut-être aussi des profs...

Pour le deuxième point : information et mobilisation du public Nous n’avons pas tranché sur le tract ou la pétition. Si c’est une pétition, il est important d’informer le public des problèmes de fichier-fichage ! Nous proposons de nous organiser pour aller devant les services sociaux, devant les écoles, devant les crèches et informer les personnes. En fonction du lieu de distribution, nous orienterons plus notre discours sur tel ou tel point de la loi. Par exemple : pour les écoles nous parlerons du fichier base élève, pour les crèches nous parlerons plus de ce qui touche la petite enfance, pour les services sociaux nous parlerons plus du secret professionnel, etc.

Nous trouvons l’idée d’afficher l’article 8 dans le plus de service possible une très bonne idée. L’affichage de cet article ne manquera pas de soulever des questionnements entre professionnels, mais elle pourra également questionner les usagers. Il ne devrait rien avoir d’illégal à cette démarche, sachant que nul n’est censé ignorer la loi. Nous serons donc toutes et tous de très bons citoyens en participant à l’information de tous. Bien entendu, dans certains services l’affichage de cet article pourrait perturber des personnes déjà en difficulté, il faudra prendre en compte cette donnée (par exemple dans les services psy). Chacun proposera cet affichage, si il le sent, dans son service. Pour les services où cela ne semble pas possible, le CNU ou les collectifs pourraient envoyer un courrier pour proposer l’affichage pour informer le public. Pour services dépendant soit du département, soit de la ville, les responsables (Quai de la Râpée, Boulevard Diderot) pourraient être interpellés par les syndicats. Cela aurait un autre avantage : obligé les hiérarchies à se positionner ainsi que nos élus. Et c’est important de savoir où ils se situent pour les mois à venir. Pour les associations : il faudra faire les demandes auprès des directions et des CA.

Nous avons également décidé de commencer à informer-mobiliser le public lors de la manifestation du 1er juillet pour soutenir les Sans-papiers et RESF qui réunit 4 arrondissements (20e, 19e, 10e, 11e. Chacun part de son arrondissement et tout le monde se retrouve place Stalingrad et nous ferons une farandole autour du canal de l’Ourcq. Nous allons donc distribuer des tracts pendant cette manifestation pour informer le public, c’est également l’occasion de prendre contact avec les enseignants impliqués au RESF. N’hésitez pas à venir nombreux à la manifestation et si vous souhaitez tracter également faites-vous connaître de nous.

Nous n’avons pas abordé le problème de l’adresse mail pour le collectif Paris, nous n’avons pas également décidé de 2 personnes référentes (qui devaient donner leur téléphone) vu le peu de personnes présentes.

Petit rappel : Prochaine réunion Région le 10 juillet à la Bourse du Travail à 19h.

Compte rendu élaboré par Fadila Derraz.