CR Réunion Coordination du 23.10.07. : Les actions à venir...

mercredi 24 octobre 2007, par Collectif CYVIC

Etaient présents des représentants du 75, 78, 93, 94 et une représentante des centres de formation en travail social d’ile-de-France.

L’ordre du jour était le suivant :

1- Préparation de la Réunion Publique d’Information. Elle organisée pour le 22.11.07 à 19 H à la Bourse du travail de Paris.

2- Point sur l’arrivée du CDDF à Aulnay.

3- Organisation et réflexion sur la diffusion et le mode de recueil des signatures de « L’Engagement de Résistance ».


Préparation de la réunion Publique d’Information :

Nous avons tout d’abord arrêté la date du 22 novembre pour l’information publique. En effet, la fonction publique appelant une journée de grève le 20 novembre, il ne fallait pas organiser deux temps forts au même moment. Le CYVIC avait prévu une réunion sur la même période dans les Yvelines, une réunion de préparation le 24.10 déterminera la date la plus appropriée pour éviter un télescopage d’actions similaires en ile de france...

Donc à vos agendas :

INFORMATION PUBLIQUE LE 22 NOVEMBRE A 19 HEURES

A LA BOURSE DU TRAVAIL DE PARIS

3 RUE DU CHATEAU D’EAU METRO REPUBLIQUE

Afin d’éviter tout problème, la sono sera installée dès le début. N’hésitez pas à venir nombreux.

Le programme :

1- Un petit rappel synthétique mais percutant de la loi "Prévention de la délinquance« 2- Une petite présentation de la loi »Protection de l’Enfance"

3- Une petite présentation du dispositif Base-élève

4- La justice des mineurs

Pour cette première partie, plusieurs personnes interviendront, souvent avec des approches différentes en fonction de leur mission, de leur parcours... mais également peut-être avec une appréciation différente de ces divers lois et dispositifs. Cette approche théorique est faite par des professionnels de terrain et donc illustrée par des situations pratiques. Puis, des témoignages de professionnels exposerons comment ces différentes lois peuvent avoir une incidence directe sur nos pratiques quotidiennes.

Un temps d’échange, de débat, de question est prévu soit après chaque intervention, soit en seconde partie. Ce temps d’échange nous amènera à envisager des moyens de répondre aux injonctions qui nous serons faites si nous ne sommes pas d’accord.

L’objectif de cette soirée d’information est de permettre d’avoir un maximum d’éléments de réflexions sur ces différentes lois et dispositifs afin de permettre à chacun de se positionner.

Un certain nombre de documents seront mis à disposition pour garder une trace des analyses et permettre d’aller chercher plus d’informations.

Sur le plan de l’organisation, nous nous sommes réparties les tâches de la façon suivante :

Bruno (93) s’occupe des intervenants pour 1, 2 et 3.

Fadila (75) s’occupe des intervenants pour le 4 + des intervenants des centres sociaux(témoignage).

Djamila (75) s’occupe d’inviter un médecin PMI et un travailleur social pour les témoignages.

Tristan (78) transmettra des supports écrits, documents sur différents thèmes directement liés.

Un tract pour invitation à l’information publique va être fait de façon à pouvoir le diffuser dès la semaine prochaine si possible. Fadila s’occupe de la trame, du brouillon. Il sera transmis à quelques membres du groupe pour le compléter, l’amender et le valider ensuite.

Point 2 de l’ordre du jour : CDDF à Aulnay.

La ville d’Aulnay sous bois est la 2ème en France à mettre en place un Conseil pour les Droits et les Devoirs des Familles et la 1ère en île de France. Pour l’instant, il ne s’agit « que » de la délibération du Conseil Municipal actant le CDDF. Il n’est pas « encore » mis en oeuvre dans la pratique. D’autre part, le Conseil Général s’inscrit en porte à faux vis à vis de l’initiative du Maire d’Aulnay.

La réflexion a été menée sur la pertinence de mener une action, le mode d’action le plus approprié et le contexte local. L’ensemble des échanges ne sont volontairement pas retranscrit dans ce compte rendu. Le principe d’un soutien de la Coordination région Parisienne auprès des professionnels de terrain est acté. Plusieurs idées d’actions sont proposées. Nous informons les collègues d’Aulnay que nous les soutenons et sommes prêt(e)s à intervenir selon l’évolution du contexte local. Nous attendons le feu vert des collègues de terrain et du 93.

Point 3 de l’ordre du jour : L’engagement de Résistance des travailleurs sociaux.

Le débat est riche et animé sur l’utilisation de « l’engagement professionnel ». Les positions sont différentes selon les collectifs locaux. Le 93 utilise cet outil. Il s’est doté de consignes d’utilisations, le fait signer et constitue sur cette base un réseau de personnes à prévenir en cas de problème et besoin de mobilisation. Le 78 diffère l’utilisation de l’engagement en attendant l’élaboration d’un « guide de la résistance ». Ce document reste en cours d’élaboration. Pour le 75, il n’y a pas de décisions prise. Les échanges montrent que de nombreuses personnes sur Paris sont opposées à l’utilisation de ce support, le réseau de personnes mobilisables pouvant se mettre en mouvement sans en passer par un engagement officiel et centralisé.

Informations diverses :

Dans le 91, des professionnels engagent des contacts pour essayer d’initier un collectif départemental.

Le 12 et 13 novembre 2007 : Assises de l’Enfance à Paris. Nous envisageons d’aller tracter pour inviter un maximum de personnes à l’information publique du 22 novembre.

La prochaine REUNION de COORDINATION Ile-de-France est prévue le 11 DECEMBRE à 19h toujours à la Bourse du travail.