Bouygues Télécom : la délation, une politique d’entreprise !

jeudi 10 septembre 2009, par Sophie.L


Alors que dans le secteur public les administrations telles que la Poste, les Préfectures, les Pôles emplois, les CAF..., ont reçu des consignes officielles pour dénoncer les étrangers en situation irrégulière, nombre d’entreprise du secteur privé se livrent à leur tour à la délation. Il est important que les organisations, et tous ceux qui luttent pour les droits des étrangers réagissent vigoureusement à cette politique discriminatoire, la politique de Bouygues Télécom nous en donne l’opportunité !

Les faits : un étranger en situation irrègulière se présente dans une boutique Bouygues, pour faire valoir l’acquisition d’un nouveau téléphone portable grâce aux points qu’il a totalisés. Le vendeur lui demande alors sa carte d’identité, document qu’il n’a pas en sa possession. Le vendeur le retient en le mettant en confiance, dans la boutique. Puis il appelle le commisariat, la police place cet homme en garde à vue, puis le transfère en centre de rétention .

Celui ci sera finalement libéré quarante huit heures plus tard par le juge des libertés pour vice de procédure, et alertera les medias. Sans vice de procédure cet homme aurait été été purement et simplement reconduit à la frontière... Il ne s’agit pas là du comportement individuel, d’un vendeur zélé qui aurait fait ses choux gras sous la politique de Vichy, mais d’une politique d’entreprise délibérée de la part de Bouygues télécom : en effet les vendeurs ont pour consigne de suspendre immédiatement la ligne téléphonique de toute personne découverte en situation irrégulière et « le cas échéant » d’alerter la police !

De telles pratiques doivent cesser, et pour ce faire nous nous devons de les rendre publiques. Ces entreprises vendues au pouvoir, ces nouveaux collabos au service de « l’identité nationale »et de la discrimination doivent elles mêmes êtres dénoncées !

Pour ma part je résilie mon contrat Bouygues télécom, avec une petite lettre d’explication ainsi que tout abonnement à quelque téléphonie mobile que ce soit, outil de flicage en puissance, même si ma vie quotidiene doit s’en trouver un peu plus compliquée, le jeu en vaut la chandelle.

Il faut savoir choisir son camp le mien ne sera pas celui des délateurs !

Sophie Lecomte

Source d’information : émission « Europe1 va plus loin » de ce jeudi 10 septembre, qui a précisément enquêté sur les statuts des vendeurs de téléphonie mobile de Bouygues télécom et retransmis l’interwiew du client sans papier . Merci de diffuser ce mail à vos listes militantes, d’alerter les collectifs de sans papiers, mais aussi de condamner ces pratiques auprès de Bouygues télécom service clients 38 218 Vienne cedex, y compris si vous n’êtes pas clients.

http://nantes.indymedia.org/article... Ils construisent pour détruire notre futur : prisons, ami des tyrans, télé de merde, autoroutes pollueuse, batiment énergivore, bouffeur d’espace... On te lâchera pas, le bal n’est pas fini....

Les méduses urticantes


1 Message