Beau succès de la manifestation d’ANGERS

samedi 14 octobre 2006

plus de 400 personnes de 10h à 14h 30 pour le retrait du projet de loi de prévention de la délinquance

APPEL A DES AVOCATS, MAGISTRATS, PSYCHIATRES pour participer à des prochains débats avec Maires, Travailleurs sociaux, chômeurs et précaires.


Le Collectif Contre le Tout Sécuritaire CIACTS49 : 06 77 75 30 20 Tél/Fax 02 41 68 36 57 cvacts49 free.fr, Soutenu par : AC ! Angers, ATTAC 49, Syndicat CGT-ASEA, Syndicat CGT-Cesame, Syndicat CGT-Conseil-Général, FCPE 49, CLAM, LCR, Mouvement de la paix, Ras l’Front 49, SNPES-Protection Judiciaire de la Jeunesse-FSU, SNUAS-FP-FSU, Syndicat de la Médecine Générale, SUD-Education, SUD-Santé-Sociaux, SUD-Territoriaux, USD Santé et Action Sociale CGT, Union départementale CGT, CETSA (collectif des étudiants du travail social angevin), Collectif de soutien sans-papiers, Espace-Marx-Anjou, Collectif des Sans Papiers 49, Comité Anti-Répression 49, REFLEX-Angers, des individuels organisait ce jour une manif à partir de 10h00 avec un arrêt à la mairie et une audiance auprès de M. VAILLANT directeur de cabinet de M. ANTONINI Maire d’Angers.

Pendant qu’une délégation composée d’une AS, d’un éduc, d’un enseignant, d’un infirmier psychiâtrique et d’une chômeuse était reçue, 400 personnes partageaient le café (et non le secret profesionnel), échangeant avec la population et se faisant entendre de vive voix, avec plusieurs prise de parole.

Nous sommes ensuite allés à la préfecture pour remettre une motion demandant le retrait du PDLP. Puis un pique-nique et des prises de parole était organisé devant la Préfecture, jusqu’à 14h00. Nous avons eu la surprise à l’heure du café de recevoir M. BECHU, Président du Conseil Général, UMP et proche de N. Sarkosy. Un long échange a eu lieu. En deux mots, il considère que ce PDLP est une mauvaise chose pour deux raisons : 1) on ne présente pas un tel projet qui transforme radicalement l’organisation d’une société, en fin de législature. 2) il convient d’abord de faire le bilan des lois déja en place et d’abord d’améliorer la loi de protection de l’Enfance.

Nous l’avons encouragé à demander à son copain de retirer le projet.

Nous aurions préféré recevoir une position plus tranchée du Maire socialiste d’Angers. Nous avons cependant obtenu qu’il réponde par écrit au collectif sur des questions précises et qu’il nous donne les moyens et participe à une conférence-débat avec tous les acteurs concernés par ce projet... à suivre.

La manifestation a été bien couverte par la presse : presse écrite + radios (enrégistremment +direct) + 2 télés (FR3 qui a présenté 2 sujets midi + soir) + TV10 télé locale. Les propos du Pt du CG mentionnés ci-haut ont été enregistrés par TV10 qui était encore là.

Sur les 400 personnes, la totalité du service de prévention spécialisée avec son directeur. Un gros effectif du Conseil Général, beaucoup d’étudiants du campus social et quelques formateurs, des travailleurs sociaux du privé, pas beaucoup d’enseignants, quelques psychiatres et des infirmiers psy, des chômeurs précaires, la CGT, le SNUAS FP FSU, les SUD etla CFDT qui s’est associée in extremis.

En conclusion, bilan très satisfaisant.

Prochaine réunion du Collectif : le mardi 17 octobre à 18h00.

Plusieurs pistes : continuer l’agitation auprès des Maires, Débat-Forum dans les écoles d’éducs et d’AS. Organisation d’un débat conjointement avec une Mairie.

NOUS FAISONS APPEL AUX AVOCATS, MAGISTRATS ET PSYCHIATRES, intéressés par la question pour se mettre en contact avec le Collectif, afin de participer aux prochains débats et tables rondes.

La mobilisation a été bien suivie sur l’ensemble du territoire. D’autres actions vont prochainement être envisagées jusqu’au retrait de ce projet de loi dangereux pour tous. Tenez-vous informés, en participant aux réunions du Collectif 49 ou sur le site national : www.abri.org/antidelation

Pour le Collectif49 : Didier JOLY