Appel des éducateurs à la lutte contre la délation.

vendredi 12 mars 2004, par Emmanuel

Collectif prévention spécialisée IDF


Le projet de loi Sarkozy « pour la prévention de la délinquance » veut transformer les éducateurs, les enseignants, les assistant(e)s sociaux, les médecins, l’ensemble des intervenants du social, de l’éducation, de la santé en délateur au service d’un contrôle social policier.

« Tout professionnel qui intervient au bénéfice d’une personne présentant des difficultés sociales, éducatives, ou matérielles, est tenu d’en informer le maire de la commune de résidence ou la personne par lui désignée. [L’autorité ayant pouvoir disciplinaire peut agir dans les conditions prévues par les règlements professionnels ou administratifs en cas de méconnaissance, par le professionnel, de cette obligation d’information] »

C’est évidemment l’arrêt de mort de la prévention spécialisée (éducateur de rue), par la fin de la libre adhésion, de l’anonymat, du secret professionnel (par mission). La municipalisation ainsi instituée nous sort du cadre associatif mais aussi du champ de la protection de l’enfance qui seule permet un véritable travail éducatif et de prévention.

Ce projet sécuritaire totalitaire met en place :
- le retour des défilés patriotiques pour les élèves ;
- la création d’un corps des cadets de la police (dès 16 ans, mention sur le livret scolaire, bonus au bac !) ;
- l’internat pour « des jeunes filles d’origine étrangère ( !!!?) ;
- le repérage et la promotion des « meilleurs éléments » ;
- des centres de loisirs encadrés par la police ;
- la prise en main et la gestion des allocations familiales en cas d’absentéisme ;
- des stages de « parentalité » obligatoires et facturés aux familles ; etc...

Des protocoles allant dans ce sens sont déjà signés entre associations et institutions diverses (Issy-les-Moulineaux, Chambéry, etc.) sous menace de déconventionnement (Orléans, ...). Des collègues perdent leur travail pour avoir refuser cela !

Nous, travailleurs sociaux , refusons cette politique du rouleau compresseur où l’être humain (« les personnes susceptibles d’être victimes ou auteurs d’infractions ») est le suspect d’un système qui institue la délation et la rend obligatoire !

Dans toute la France, des syndicats et des collectif s de différents secteurs se mobilisent. Des préavis de grève sont déposés pour une :

Manifestation nationale le mercredi 17 mars

12 heures, place des Gobelins en direction du ministère des affaires sociales Meeting

Documents joints