Appel des Intervenants sociaux à la résistance contre la délation organisée

Collectif d’Indre et Loire

dimanche 29 février 2004, par Emmanuel


Les organisations signataires alertent sur le danger actuel du projet de loi pour la prévention de la délinquance. Ce projet anéantit par des amendements le code de l’action sociale et de la famille. Le chapitre 6 de ce projet de loi institue la délation comme nouvel outil des intervenants sociaux sous peine de sanction :

Tout professionnel qui intervient au bénéfice d’une personne présentant des difficultés sociales, éducatives ou matérielles, est tenu d’en informer le maire de la commune de résidence ou la personne par lui désignée aux fins de se substituer ».

Ce projet de loi remet en cause les fondements de l’éthique professionnelle des intervenants sociaux et les destitue du secret professionnel garant de la protection des personnes. Nous sommes tous concernés !

NOUS, PROFESSIONNELS DU SOCIAL REFUSONS DE DEVENIR DES « INTER-MUTANTS » DU SOCIAL AU SERVICE DU TOUT LIBERAL ET DU TOUT SECURITAIRE

MOBILISONS NOUS !!! Réunion le lundi 8 mars 2004 à 20h00 à la salle du Champ Girault (au-dessous du restaurant administratif) entrée à l’angle de la rue du Dr Herpin et de la rue Jacquemin à Tours

CFDT, CGT, FSU, SUD PROTECTION SOCIALE CAF, ANAS 37, CAFE SOCIAL, NON SYNDIQUES