Appel à la mobilisation générale

SUD santé-sociaux - 4ème congrès / décembre 2004

dimanche 5 décembre 2004

APPEL A LA MOBILISATION GENERALE CONTRE LE PROJET DE LOI DE « PREVENTION DE LA DELINQUANCE »


Voir en ligne : SUD santé-sociaux

La fédération SUD santé-sociaux, réunie en congrès ce 2/12/04, appelle tous les travailleurs sociaux, médico-sociaux, infirmiers, enseignants et au-delà toute le population à refuser le projet de loi de “prévention de la délinquance” qui :
- opère une confusion volontaire entre prévention et répression
- ne propose rien pour prévenir la délinquance dont les causes sociales sont totalement ignorées : emploi, logement, scolarité, santé mentale,...
- ne propose que la répression comme méthode, et comme outils le fichage des populations, la généralisation de la délation, la sanction des “familles à problèmes”
- participe à l’incrimination de groupes sociaux entiers : pauvres, mendiants, sans-papiers, malades mentaux, jeunes des cités, nomades,...
- provoque sans vergogne la stigmatisation des populations précarisées (déjà exploitées au travers de la mise en place du “contrat d’avenir” et du RMA)
- s’attaque aux règles élémentaires de déontologie des intervenants sociaux, notamment par l’atteinte à la confidentialité et à l’intimité des personnes.

Le gouvernement expérimente déjà ce projet dans 24 quartiers ciblés qui constituent autant de laboratoires du quadrillage sécuritaire, alors que la législation est encore inexistante.

SUD santé-sociaux appelle à la grève et aux mobilisations le 14 décembre 04, dans le cadre d’une journée d’action nationale décentralisée dans les régions et départements à l’appel du Collectif National Unitaire, et participera à toutes les initiatives prises par les régions (comme le 7/12/04 à Lille).

SUD santé-sociaux mettra tout en œuvre pour la réussite d’une mobilisation de l’ensemble du secteur sanitaire et social, public et privé, pour une manifestation nationale début 2005