Actualité du collectif Résistance Sociale 15

dimanche 25 avril 2004

Notre collectif regroupe différentes professions et différents secteurs (éducatif, social, psy, secteur associatif, hospitalier, justice, etc.) et plus généralement toutes les personnes souhaitant se positionner contre les projets de loi actuels (Sarkozy, Perben, amendement Accoyer, plan quinquennal de l’Education Nationale...). Il est soutenu par des syndicats (CGT, Sud-Education, Sud-Santé-sociaux, SNUTEFI Insertion, SNPES/PJJ/FSU), des associations (ATTAC 15, ANEF, Accent Jeune). Des personnes de l’Education Nationale, de la Poste, du Secours Populaire étaient également présentes lors de la mobilisation du 21 avril...


Nos objectifs sont les suivants :
-  faire connaître et diffuser le plus largement possible toutes les informations concernant les réformes et autres modifications actuelles, leurs conséquences pour les professionnels, les usagers ; (pénalisation et répression généralisées ; suspicion, compétition, comparaison des pratiques amenant à une casse du travail social par la distinction de bonnes et de mauvaises pratiques, de bons et de mauvais professionnels ; fichage, listage généralisées de la population)
-  sensibiliser les gens aux fait qu’il s’agit d’un mouvement global visant un démantèlement du secteur santé/social/éducatif/service public en tant qu’obstacle à une marchandisation de plus en plus poussée (en faire des biens de consommation parmi d’autres, ouvrir à la concurrence ce qui est du domaine public, rendre lucratif et faire du profit là où jusqu’à présent on était dans une logique relationnelle et de service) ;
-  Etre un relais du Collectif Unitaire National et organiser des actions locales prenant en compte les caractéristiques du département ; demander des entrevues, des prises de positions aux élus ;
-  S’organiser en comité de vigilance vis à vis des textes, réformes à venir, être attentif à toute publication, dans les différents secteurs ;
-  Réfléchir et travailler sur une convergence des luttes au niveau local.

Ce qui a été fait jusqu’à présent :

-  Journée de mobilisation du 17 mars à Aurillac (plus une délégation à Paris...)

-  Journée de mobilisation du 21 avril à Aurillac ; une délégation a été reçue par le Chef de Cabinet de la préfecture

-  Envoi de lettres à tous les élus du département avec demande d’entrevue

-  Diffusion de 5 tracts faisant état de l’actualité de différents secteurs : santé, culture, logement, droit du travail, éducation, insertion (RMA, droits assedics)

Prochaines dates :

-  Le 28 avril 2004 : rencontre des collectifs Psy et collectif Résistance Sociale 15 à Aurillac, à la Maison des Association, salle 811 (1°étage), à 20H

-  Une rencontre avec le Syndicat de la magistrature est prévue et à la date est à fixer ;

-  Conférence - débat avec Suzan GEORGE, vice-présidente d’ATTAC, le 7 mai à Aurillac, à 20H30 à l’Espace des Carmes : « Mondialisation : A.G.C.S. et O.M.C. : le pouvoir invisible » - le collectif CRS 15 sera présent et prendra la parole ;

-  Réunion délocalisée du collectif à MAURIAC le 14 mai à 18H30, rue du Collège

-  Réunion suivante du collectif à AURILLAC le 17 mai à 18H au Foyer Jeunes Travailleurs

Nous contacter :

-  Adressez un mail à : social15 wanadoo.fr Ou un courrier au Collectif Résistance Sociale 15 B.P.426, 15004 Aurillac Cedex