APPEL DES TRAVAILLEURS DU SECTEUR SOCIAL A LA RESISTANCE CONTRE LA DELATION ORGANISEE

Collectif Meurthe et Moselle

jeudi 4 mars 2004, par Emmanuel

UFAS - CGT / SUD SANTE-SOCIAUX / SUD COLLECTIVITE TERRITORIALE / CGT SERVICE PUBLIC / UNEF-IRTS / FCPE 54 / RAS L’FRONT /CNT ACTION SOCIALE


Les organisations signataires ainsi que des salariés non syndiqués alertent sur le danger actuel que représente le projet de « Loi pour la prévention de la délinquance ».

- Le chapitre 5 de ce Projet de loi institue la délation comme nouvel outil du travail social sous peine de sanction : « Tout professionnel qui intervient au bénéfice d’une personne présentant des difficultés sociales, éducatives ou matérielles, est tenu d’en informer le maire de la commune de résidence ou la personne par lui désignée aux fins de le substituer. »

- Ce projet de loi remet en cause les fondements de l’éthique professionnelle des salariés du social et les destitue du secret professionnel garant de la protection des personnes.

Nous sommes tous concernés

Le projet de « loi pour la prévention de la délinquance » participe d’un projet de casse du système d’Aide sociale. La répression remplace la prévention. Il stigmatise les populations les plus fragiles déjà confrontées aux incidences des politiques « sociales » de ces vingt dernières années.

Mobilisons nous contre un projet liberticide

Sur tout le territoire national se construit la mobilisation des travailleurs de l’action sociale pour le retrait du projet de loi Sarkozy sur la prévention de la délinquance et de tous les projets dangereux du gouvernement : loi Perben II, loi Sarkozy sur l’immigration... et contre les attaques anti-sociales, ultra-libérales et brutales : R.M..A., contrat de mission, suppression de l’A.M.E. (Aide Médicale Etat), financement F.S.L, ... D’autres professionnels qui travaillent en direction de l’enfance, de la jeunesse et des familles sont également concernés et participent à cette mobilisation : médecins de la protection maternelle et infantile (P.M.I.) puéricultrices, enseignants, assistant(e)s de service social, infirmières scolaires, animateurs de centre sociaux, de MJC, ou de services, personnels des missions locales.

GREVE LE MERCREDI 17 MARS 2004 MANIFESTATION NATIONALE A PARIS 11H00 METRO GOBELINS (Place d’Italie) DEPART DE NANCY EN BUS À 06H00 Quai Sainte-Catherine aire du bas

PRIX : 15,00 € par salarié Rendez-vous à 05H45 impératif
- Réservation jusqu’au mardi 09/03 à UD CGT au 03 83 32 37 58 09H00 - 17H00 sauf mercredi après-midi et week-ends(auprès d’Agnes) Règlement le lundi 15/03 à UD CGT 2, rue Drouin
- Réservation à SUD santé sociaux au : 0383414120 ou 0687295098

Documents joints