APPEL A LA GREVE ET A MANIFESTER, A BORDEAUX, LE MERCREDI 17 MARS

Collectif Gironde

mercredi 3 mars 2004, par Emmanuel


mercredi 3 mars 2004

PROJET DE LOI SUR LA PREVENTION DE LA DELINQUANCE : Comment SARKOZY dissimule la répression sous le masque de la prévention ! C’est en catimini que se prépare actuellement un projet de loi qui préfigure des bouleversements dans l’approche de la prévention de la délinquance. En quelques articles de loi, le ministre de l’intérieur propose ni plus ni moins que d’abolir le secret professionnel et le devoir de réserve auxquels sont soumis les professionnels de l’action sociale (assistants sociaux, éducateurs spécialisés, animateurs, psychologues, psychiatres, ...). « Tout professionnel qui intervient au bénéfice d’une personne présentant des difficultés sociales, éducatives ou matérielles, est tenu d’en informer le maire de la commune de résidence ou la personne par lui désigné afin de le substituer »( extrait du projet de loi chapitre 5 - coordination ) Au prétexte de garantir la sécurité intérieure, par ce qui n’est pas autre chose qu’un appel à la délation de sinistre mémoire, la délinquance est érigée en mal du siècle qu’il faut éradiquer sans prendre en compte le malaise des auteurs. « La politique de prévention de la délinquance à pour objectif de contribuer à l’amélioration durable de la sécurité. » (extrait du projet de loi Article 2). Par des mesures financières incitatives, les Instituts de rééducation sont encouragés à abandonner leur mission éducative et de soins, pour se consacrer à la lutte contre la délinquance. (Article 10) Ainsi il institue les maires comme coordonnateurs et centralisateurs des informations en matière de lutte contre la délinquance, et pour ce faire, subordonne les politiques municipales aux directives répressives des préfets. « En matière de prévention de la délinquance, les maires informent régulièrement le représentant de l’état des actions menées et des résultats obtenus sur le territoire de sa commune » (extrait du projet de loi Article 3)

UN ETAT POLICIER SE MET LENTEMENT MAIS SUREMENT EN PLACE !

Alors que viennent d’entrer en vigueur des mesures visant à un plus grand respect du droit des familles, de leur vie privée, des choix qui les concernent (loi du 2 janvier 2002), le ministère de l’intérieur organise un grand programme visant à ficher et à contrôler les faits et gestes de ceux qui sont déjà les victimes d’une société toujours plus cynique et excluante.

Parce que le projet SARKOZY constitue un danger pour les libertés individuelles des usagers des services éducatifs et sociaux. Parce qu’il prédispose de mesures qui au regard de l’histoire ont servi les idéologies les plus terrifiantes. Parce qu’il remet profondément en cause les fondements et les pratiques éducatives et sociales.

Nous vous appelons à faire GREVE et à MANIFESTER Le MERCREDI 17 MARS à 11h Devant la préfecture de la gironde

Organisations ayant d’ores et déjà appelé à manifester : Coordination 33 des travailleurs sociaux en lutte - CGT pénitentiaire - CFDT santé sociaux 33 - Syndicat de la magistrature

CGT - UNION FEDERALE DE L’ACTION SOCIALE 44, cours Aristide Briand 33000 BORDEAUX


2 Messages de forum

  • la manif à Paris est nationale. des groupe s’organisent pour venir à Paris, alors si une délégation de gironde pouvait monter se serait interessant pour la suite du mouvement. surtout qu’une A.G est prévue aprés la manif... prises de paroles, perspectitives, convergence de luttes.......
    a bientôt ka