22 mars : des actions en région ou une manif nationale ?

mardi 28 février 2006, par Hervé


je pense que nous sommes tous et toutes d’accord pour faire front aux projets gouvernementaux et pour faire face aux projets initiés par des élus locaux dés lors qu’ils se fondent sur l’arbitraire et sur la stigmatisation des classes populaires et qu’ils remettent en question les libertés fondamentales.

j’imagine, ou plutôt j’espère aussi que nous sommes tous et toutes d’accord pour dénoncer la subordination des salariés du travail social à des politiques de sécurité intérieure, et de leur imposer une fonction de police et de contrôle des familles.

aussi je ne saisis absolument pas le sens de l’éclatement d’initiatives le 22 mars, notamment en régions. celà m’apparaît totalement contre-productif et ne peut servir indirectement que les intérêts de celles et ceux qui font le choix d’une société à l’antipode de l’émancipation sociale.

les initiatives locales ont permis l’information aux populations, comme l’ont fait nombre de collectifs à la suite du succès de la journée de grève et de manifestation de mars 2004, qui a en partie contraint le gouvernement à reculer sur son premier projet de loi de prévention de la délinquance.

on l’a vu seul un rapport de force favorable de la part des salariés qui par leurs fonctions se situent aux côtés des plus fragiles, conduira le gouvernement à reculer une nouvelle fois.

c’est pourquoi je reste extrèmement dubitatif sur la pertinence et l’efficacité de mobilisations et d’initiatives locales le 22 mars alors que nous savons toutes et tous que le gouvernement est en passe de faire passer ces projets de loi liberticides (que ce soit par exemple dans le plan de prévention de la délinquance, ausii bien que dans le projet de loi sur la protection de l’enfance...)

il n’est sans doute pas encore trop tard pour reconsidérer l’importance d’une journée de grève avec manifestation centrale à paris le 22 mars...mais seulement pour l’instant !

fraternellement

hervé


2 Messages de forum

  • bonjour !
    je suis très inquiete pour la mobilisation de 22 mars...les infos ont du mal à passer, et l’abondance de mail que l’on peut recevoir via ce site ajoutent à la confusion...
    si quelqu’un a des infos concernant les actions de la region auvergne...le site antidelation est inactif depuis très longtemps !
    je suis prete a me joindre a l’organisation de transport ou autre, alors si des personnes du puy de dome me lisent, regroupons nous ! il est grand temps d’agir !
    mylène

    • Pour la réussite et la lisibilité de la mobilisation du 22 mars, c’est à une manifestation centrale qu’il faut travailler...avec en renfort, parceque fortement touchés, les personnels de l’éducation nationale, et avec le soutien des organisations de jeunesse

      le 22 mars c’est 13h30 à Paris

      place denfert rochereau

      en direction des ministères

      la médiatisation de ces dernières semaines sur le projet de loi de prévention de la délinquance, en s’appuyant sur plusieurs rapports (bénisiti, INSERM...), devrait nous inciter à une réponse d’ampleur nationale

      hervé
      06 82 96 67 30