> 01. Collectifs locaux > RENCONTRE-DEBAT du Collectif 77

RENCONTRE-DEBAT du Collectif 77

dimanche 18 janvier 2009

« POURQUOI LA SOCIETE PRODUIT-ELLE AUTANT D’ENFANTS EN DIFFICULTES ? » le samedi 31 janvier 09 de 14h30 à 17h à Noisiel.

Noisiel est en Seine-et-Marne, géographiquement limitrophe du 93 et 94, et accès par RerA.

Face aux nouvelles politiques éducatives à l’égard de nos enfants, LE COLLECTIF 77 « AGIR POUR L’EDUCATION » vous invite à participer à cette rencontre-débat : à la MJC DU LUZARD –34 Cours des Roches - 77186 NOISIEL.

2 Messages de forum

  • RENCONTRE-DEBAT du Collectif 77

    1er avril 2009 13:53

    Tout simplement, à mon humble avis, parce que le noyau familial a implosé, travail des deux parents, télévision qui siège en tant que chef de tribu

    Voir en ligne : rencontres

    • RENCONTRE-DEBAT du Collectif 77 10 avril 2009 17:36

      Raisonnement quelque peu simpliste à mon sens : Celà explique sans doute la présence d’un site de rencontres ici ; j’imagine qu’il s’agit de créer des conditions favorables à l’union de mères au foyer et de pères au turbin. La moutarde à l’ancienne, c’est bon ; mais quand ses ingrédients n’existent plus, rien n’avance de chercher à en retrouver la saveur dans nos assiettes. En garder le souvenir est une bonne chose par contre, il suppose que le goût pour quelque chose reste intacte, que nous ayons encore un goût et qu’il y ait encore une cuisine à inventer. Quant à la T.V., c’est la tarte à la crème ; le dessert : La seule faute de goût qui fera oublier l’excellent repas préparé par la maîtrese de maison. Désolé d’employer ces métaphores culinaires légèrement pimentées de graines de sarcasme suffisantes, mais si de mon « humble avis » je puis contribuer à élever le niveau de réflexion de l’auteur de cette pensée nostalgique (« C’était mieux avant...quand la T.V. n’existait pas... »), alors je me satisferai d’avoir été pour un jour, le cuistot improbable de ce banquet impromptu.
      Mais, je ne suis pas entièrement persuadé que l’intérêt de la personne qui édite ces lieux communs, se porte sur la question de savoir pourquoi le Monde est forcément une imperfection. Et je ne suis pas à marier.
      Patrick.